F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

30 janvier 2012

Un ouvrage français de référence

Réédité et augmenté en janvier 2012, cet ouvrage de Jean Gabriel Greslé représente un des documents les plus puissants qui ait été publié sur le sujet des ovnis. Documents déclassifiés américains, initiatives de groupes de recherches publics et semi-publics français, l'énigme des ovnis est-elle sur le chemin de la révélation ? Une synthèse particulièrement efficace de la situation actuelle et des implications sur notre vision de l'Univers et sur notre société.

Jean Gabriel Greslé a exercé sa carrière dans l’aéronautique, d’abord comme pilote de chasse pendant six années dans US air Force, avant de devenir Commandant de Bord pendant vingt ans. Il nous offre ici une analyse rigoureuse des documents présentés et donne un éclairage inattendu à cette énigme passionnante .

Documents_interd_4f13f2d8241f7 

Sommes-nous seuls dans l’univers ?

Probablement pas puisque l’apparition fréquente d’engins inconnus dans les espaces aériens terrestres est désormais amplement prouvée. Cette situation n’est pas nouvelle et de nombreux documents présentés dans ce livre en témoignent. Ils montrent que des incursions incontrôlables d’aéronefs exotiques, utilisant une technologie très supérieure à celle des intercepteurs terrestres lancés à leur poursuite, constituent depuis la fin de la seconde guerre mondiale un problème majeur pour la Défense nationale de toutes les nations concernées.

La création de la Commission SIGMA en 2008, un groupe civil d’étude dédié à ce problème, constitue une grande première. Elle a reçu depuis tous les éléments nécessaires à la poursuite de sa tâche, ce qui implique un changement d’orientation de la politique actuelle vis-à-vis de ce dossier sensible. L’auteur, membre de cette commission, est ainsi en mesure de dévoiler au public l’implication de la défense aérienne, de la recherche militaire et du renseignement de notre pays dans l’étude de ces mystérieux engins. 

ISBN    978-2-84454-691-3

Peut être commandé ici: http://www.dervy-medicis.com/Poche/Documents-interdits.html 

 

Merci à Radio Ici et Maintenant pour cette émission radio-vidéo du 7 février 2012: CLIQUEZ ICI

Pour retrouver Radio Ici et Maintenant 95.2FM à Paris, cliquez ici

Posté par mribardiere à 17:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Prouvée?

    A la question: "sommes nous seuls dans l'univers?", vous répondez "probablement pas" car la présence dans nos cieux d'engins inconnus est largement "prouvée"! Ah non, désolé! Les photos et les vidéos montrant des images ressemblant de loin à un engin matériel et inconnu ne sont pas des preuves! Il est très facile de truquer une photo ou de faire un montage astucieux. Une preuve? Les aveux de l'auteur de cette fameuse photo d'un triangle volant dans le ciel belge! Quant aux témoignages, n'importe quel enquêteur de la police vous dira que c'est toujours sujet à caution! De plus, si la vie existe dans l'univers, rien ne prive non plus que ces êtres ont envie et/ou les moyens techniques de nous rendre visite sans parler des immenses distances à parcourir! Spéculer sur des vitesses supérieures à la lumière, l'utilisation de trous noirs, etc, est de la pure science fiction.
    En dehors de mes propos quelques peu critiques, votre blog est très bien fait!

    Posté par J C, 01 juillet 2012 à 16:32
  • vers un sigma 2?

    Surprise et très déçue de la "censure" dont viennent de faire récemment les travaux de la Commission 3af sigma, je désirerais connaitre l'analyse que vous faites de cet état de fait. Qui nous dit que sigma 2, dont Alain Boudier nous a parlé à Toulouse le 24-04-13, ne subira pas le même sort!
    Y aura-il un jour,en France une information minimale faite par les autorités sur le sujet "ovni" ? Jean Gabriel Greslé dénonce cette situation anormale dans le dernier numéro de Nexus disant "il n'est pas normal dans un état de droit que le législatif et les civils doient tenus à l'écart d'un problème aussi important" que celui'ci !
    Je suis totalement d'accord avec lui et j'attends avec impatience la sortie prochaine de son nouveau livre: "la génèse du secret"!

    Posté par muriel, 17 mai 2013 à 11:31
    • La décision de non-publication du dernier rapport de la 3AF sigma a été prise par le président de la 3AF lui même. Cette position nous semble cohérente avec les travaux  antérieurs de la 3AF sigma. Précédement, la commission d'étude relevait l'existence de suffisamment d'études, de témoignages, de photos, vidéos, documents déclassifiés et autres éléments de preuves directes ou indirectes démontrant la présence dans notre environnement d'intelligences d'origines "non terrestres", pour que toute personne qui le souhaite puisse apprendre la vérité sur le sujet.
      Une divulgation officielle sans préparation ne reviendrait-il pas à imposer un bouleversement à une population qui ne s'intéresse pas à la question et dont une majorité refuse jusqu'à son examen ?
      La 3AF semble agir de deux façons apparemment contradictoires mais que l'on comprend très bien en les examinant de près. D'un coté, l'association ne divulgue pas les travaux les plus poussés sur le sujet ovni et d'un autre coté elle confirme l'intérêt du sujet avec sigma 2 en attendant une plus large préparation du public.
      Nous retiendrons que la commission 3AF sigma choisi d'être un acteur dynamique dans le processus informatif sans pour autant violer brutalement les dogmes sur lesquels sont assis la plus part de nos contemporains.
      D'autre parts les actions individuelles qui sont menées par certains des membres de la commission parlent d'elles mêmes. Nous citerons avec vous la dernière publication de Monsieur Jean Gabriel Greslé que nous recommandons à tous les chercheurs.

      Posté par mribardiere, 17 mai 2013 à 13:47
  • Merci de votre réponse à mon précédent message!
    Bien entendu, une divulgation brutale et sans préparation serait totalement irresponsable de la part des autorités publiques.
    Mais la question de la préparation progressive de la population se pose, et ce de plus en plus! On ne pourra pas échapper à cette étape à défaut de quoi les gens risquent d'être, un jour, très brutalement mis en face de cette réalité!
    Savez-vous si des orientations sont données par les pouvoirs publics aux médias ou autres structures, afin d'amorcer cette préparation?
    Des réflexions sont-elles en cours à ce sujet?
    Car pour l'instant, j'ai plutôt le sentiment que le fossé se creuse dangereusement entre "ceux qui savent" et ceux qui ignorent tout du sujet!
    Quand et comment l'amorce de cette préparation est-elle prévue?
    Etant susceptible, de part mon métier, de faire partie d'une cellule d'aide psychologique, pour aider des personnes confrontées à des évennements traumatisants, je réfléchis souvent à l'impréparation de ce type de strutures, s'il fallait prendre en charge des personnes paniquées par cette réalité! Je ne sais pas qui devrait rassurer qui?
    Merci de votre réponse.

    Posté par muriel, 17 mai 2013 à 16:38
    • En France, d’une façon générale, le peu d’interview que nous avons sur la question montrent que les politiciens de droite (voire d’extrême droite) sont plus ouverts au sujet que les politiciens de gauche. L’extrême gauche est fermée.
      Rien, sauf son ouverture personnelle, ne prépare un homme politique au traitement de la question ovni. Un certain nombre est au courant de son évolution mais il ne s’exprime pas et n’est pas informé des détails traités par nos services de renseignements, lesquels ne rendent compte qu’au gouvernement. Quelques personnes dans les renseignements ont l’obligation de couvrir le sujet qui est non seulement susceptible de bouleverser des équilibres stratégiques (technologie, économie, société) mais qui représente un intérêt majeur pour des nations économiquement concurrentes, comme le démontrent de nombreuses déclassifications à l’étranger. Ce qui rend la veille obligatoire. D’autre part, plusieurs indices forts révèlent l’existence de consultations ou en tout cas de transferts d’informations sur le sujet, entre nations alliées depuis les années cinquante, jusque dans les années soixante-dix pour le moins.
      Pour revenir à nos politiciens, ils savent encore bien peu de choses et ne s’aventurent pas sur un terrain qui est discrédité par les scientifiques (le 4ieme pouvoir les laminerait). Les scientifiques n’ont pas été missionnés (donc financés) pour un projet d’analyse. Le poisson se mord la queue.
      La préparation à une divulgation future repose sur des facteurs principaux dont la plus part n'ont pas encore été produit et une multitude de facteurs secondaires:
      Des facteurs principaux:
      - Un ensemble de déclarations émanant de services de recherche missionnés par un gouvernement ou par une assemblée institutionnelle.
      - Un nombre suffisamment important de manifestations ufologiques pour soutenir les êtres éveillés qui tentent d’alerter leurs semblables, sans être trop frontal pour autant et porter préjudice à l’évolution naturelle de notre civilisation.
      - La divulgation progressive d’évènements autrefois secrets en rapport avec le traitement du sujet par les institutions publiques
      - La découverte de la vie intelligente sur une autre planète.
      Des facteurs secondaires :
      - La diffusion d’informations sur le net réalisé par des sites spécialisés en ufologie
      - Les témoignages de personnalités crédibles (anciens du renseignement, de la recherche, de l’industrie, d’anciens militaires de haut niveau ou de personnalités du monde politique)
      - Les travaux de recherche sur le sujet ovni réalisées par des associations ou des services de recherche du domaine public ou encore des personnalités particulièrement brillantes.
      - Les photos, vidéos, reportages, discussions qui rappellent systématiquement que la question n’est pas encore réglée.
      - les témoignages de contactés qui vont apporter des éléments forts impossible à contester.
      A propos de cellule d’aide psychologique, John Mack fera référence quelques temps, il me semble. La psychologie des groupes restreints est quasi absente des cursus universitaire en France. Ce qui est déplorable. Il me semble que nous aurons beaucoup à apprendre des canadiens et des américains sur ce sujet.

      Posté par mribardiere, 17 mai 2013 à 18:40

Poster un commentaire