F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

23 juillet 2012

Ovniologie et citoyenneté

 1) L'ovniologie, une démarche citoyenne ?
La pratique de la citoyenneté s'inscrit dans le cadre d’une société libre mais règlementée par les lois, dont les membres sont malgré leurs différences, considérés comme égaux, et dont l'esprit fraternel incarne les institutions et leur permet de progresser. Liberté – Egalité – Fraternité.

Non reconnue, comme une démarche citoyenne, l'ovniologie est disqualifiée par les prétendus défenseurs de la pensée rationnelle. Etablis en tribunal, ils en accusent le ridicule et discréditent toute personne, dont l'insuffisance de précaution, démontrerait un intérêt pour le sujet. Leurs propos sont sans équivoque: il n'y a aucune science à tirer de l'ovniologie.
Pourtant, si l'on regarde de près, ce domaine de recherche est surprenant tout autant par son étendue que par sa profondeur. L'ovniologie flirte largement avec tous les secteurs de la connaissance, ceux de la croyance autant que de la morale. Elle interroge dans les domaines artistiques, philosophiques ou historiques et pourrait sans complexe offrir son avis éclairé en politique, en économie, en science et sur tous les sujets de société.
Car l'ovniologie pénètre non seulement les arcanes de la pensée humaine, mais elle explore toutes les positions, jusqu’aux confins de la rationalité.

2) Ce que l’ovniologie peut apporter à la société :
Son premier geste n'est pas réconfortant pour la pensée dominante. Non seulement, elle en pointe les failles, mais elle accuse sans concession les positions incohérentes de nos élites politiques, nos leaders religieux et nos détenteurs du savoir. L’ovniologie remet tout en question: les négationnismes, les certitudes scientifiques, les dogmes, tout autant que les interprétations irrationnelles.

Les gouvernements et leurs habitudes de repousser à l'avenir le plus éloigné les révélations troublantes, ne font rien pour le traitement démocratique d'un sujet au potentiel aussi bouleversant. Le quatrième pouvoir, arbitre autoproclamée de la pensée conforme, se charge de réduire l'ensemble des ovniologues à quelques icones farfelues. Les citoyens non informés et désinformés ne réalisent pas que la répétition transnationale des manifestations abat toutes explications évasives officielles. Que les manifestations perdurent depuis des décennies, que les déclassifications révèlent l'intérêt absolu du complexe militaro-industriel, tandis que la réalité des manifestations ovni demeure non-reconnue officiellement, interpelle seulement quelques curieux.

L'ovniologie scrute l'avenir de l'entreprise humaine.

Les faits avérés par de nombreux témoins, les preuves optiques, radars ou matérielles sont incontournables pour un œil rationnel. Et c’est précisément ce constat qui pousse l’ovniologue à réévaluer les certitudes de la pensée humaine.

La réalité n’est pas ce que l’on croît, les manifestations ovni en sont la preuve !

Admettre notre ignorance et notre manque de curiosité vis à vis du sujet pousse l’ovniologue à un constat: la science se trompe, l’histoire est incomplète, la réalité d’une présence intelligente extérieure qui nous surpasse est secrètement admise aux sommets des gouvernements de toutes les nations avancées; le sujet est tabou au niveau politique, soit par ignorance, soit par incompréhension de sa réalité, soit par peur des conséquences, peur des bouleversements qu'elle impose à notre civilisation : un bilan inquiétant, un statut quo pré-apocalyptique.
De leur cotés, les ovniologues ne visent pas moins que la levée des voiles qui recouvrent la vérité officieuse; une levée qui ouvre sur un basculement total, un changement de paradigme. Ils se perçoivent à la proue de l'embarcation humaine, préparant l'humanité à une transformation profonde de sa vision, par la perception de présences intelligentes extérieures d’origines non-terrestres dans son environnement immédiat. Une présence plurielle, de provenances multiples, dont les sciences et leurs applications aussi bien que leurs développements psychiques pourraient surpasser nos capacités corticales et cela, probablement, depuis des temps immémoriaux. Les politiques extérieures de ces visiteurs, leurs relations entre eux aussi bien qu'avec notre espèce, depuis notre origine, sont des sujets de première importance.
Or les manifestations OVNI laissent entendre que notre compréhension de l'Univers est enfantine, que nos sciences sont inachevées, qu’une remise en question de toutes nos conceptions est indispensable, que tout ce que nous tenons pour acquis est à revoir si nous voulons saisir la réalité et nous élever à leur niveau de réalisation. La présence d’une vie intelligente non-terrestre, non hostile, dans notre environnement, nous invite à incarner totalement certaines valeurs déjà considérées comme morales dans le cadre de notre cohésion sociale. Racisme, suffisance, égocentrisme n'ont pas la moindre place devant des êtres supérieurs; des êtres possédant une éthique suffisamment élevée pour se survivre à eux même, malgré le développement de leurs technologies.

3) L’éthique, un prochain stade évolutif pour notre société.
Selon l’astronaute Ed Mitchell, le sixième homme à avoir marché sur la lune, « si leurs intentions étaient hostiles, nous ne serions plus là aujourd’hui ». Un sujet incontournable: les desseins de nos visiteurs. Dans notre histoire, la stratégie géopolitique tenue par de nombreuses nations se résume à la plus simple expression: le plus fort écrase le plus faible pour lui prendre ses ressources. Bien que simpliste, cette position impérialiste est adoptée par la majorité des peuples. Elle est la cause de toutes les adversités. Les uns veulent du pétrole, les autres veulent des territoires, des ressources et tous veulent du pouvoir, à commencer par celui de disposer d'eux-même.

Si nous découvrions sur Mars une population moins avancée que la notre, nous priverions nous de leur prendre leur pétrole et toute autre ressource dont nous aurions besoin ?

Observer sans bouleverser – Induire sans détruire – Dévoiler sans heurter

Leur approche des civilisations et des espèces différentes, n'indique pas que nos visiteurs soient animés d'intentions impérialistes. Ce qui suggère de revenir sur la pertinence de notre stratégie ancestrale et d'en formuler de nouvelles. Nos visiteurs seraient-ils plus évolués que nous parce qu'ils ont eu davantage de temps pour mûrir, ou bien leurs approches seraient-elles plus morales, voire plus spirituelles, résutat d'une compréhension plus profonde de l'Univers ?
La primauté d’une éthique fraternelle expliquerait-elle leur apparente absence de domination de notre civilisation ? Leur politique extérieure serait-elle formulée à la lumière de valeurs éthiques ou spirituelles ? Des valeurs, qui par extension, pousseraient à limiter l’impact négatif de leur contact sur notre jeune pensée, sur notre société encore immature et sans préparation. (Préparation qui rappelons-le, échoit théoriquement à nos élus et à nos fonctionnaires des sciences.)
L’étude des manifestations ovni suggère des interrogations majeures: quelles sont leurs intentions ? Quel est le sens de leurs interventions ? S'appliquent-ils à une approche globale préparatoire, coordonnées, ou bien sommes-nous devant des manifestations non cohérentes entre elles et en présence d'intelligences de toutes provenances?
La pluralité de leurs interventions peut effectivement donner le sentiment de non-coordination et d'origines multiples. Leurs intentions sont le plus souvent non décryptables par nous. Mais à l’occasion, nos visiteurs s'exhibent en des démonstrations de grandes envergures. Leurs objectifs semblent alors se placer délibérément à un niveau de lecture pédagogique et acceptable pour la plus part d'entre nous. Par exemple, en septembre 1964 de la base de Vandenberg, Robert Jacobs, en charge de l’instrumentation photo-optique, enregistre l'apparition d'un ovni qui détruit en vol une fusée Atlas F porteuse d'une charge nucléaire factice en la frappant d'un rayon lumineux à 4 reprises (ref:disclosure report).

57309143

Ils savent se faire comprendre lorsqu'il le faut !

Avertissements ou politiques d'ingérence, nos visiteurs adressent-ils des messages à nos gouvernements?
Les archives déclassifiées, ainsi que les témoignages des personnels de bases stratégiques, révèlent que dès les années soixante se sont produits de multiples mises hors service des silos nucléaires, suite au survol d'engins volants inconnus. Si de telles interventions ont aussi eu lieu dans l’hexagone, elles relèvent de la sureté nationale et ne seront pas déclassifiées avant longtemps. Ce qui n'empêche pas quelques témoins prudents de confesser la réalité de ces manifestations sur le plateau d'Albion et au dessus de l'Ile Longue.
Si d'un coté, certaines exhibitions très spectaculaires pourraient s'interpréter comme des tentatives d'éveil par le choc, d'un autre coté, les résultats parlent d’eux-mêmes. Les démonstrations ostensibles de nos visiteurs ne fragilisent nullement les rigidités cognitives de notre espèce. Les certitudes incohérentes de la pensée dominante sont demeurées indéboulonnables; notre système immunitaire psychologique est omnipotent face aux suggestions des visiteurs exotiques. En pratique, leurs manifestations spectaculaires sont noyées au milieu d'inombrables informations de second plan, puis totalement oubliées dans les 2 semaines suivantes. Au bout de quelques mois, les populations sont dans l'incapacité de se rappeler le passage d'engins extraordinaires survolant le territoire national et faisant la une des "vingt heures" de nos chaînes télévisées.

Détourner le regard plutôt que de tout remettre en question !

Le ridicule, la moralité religieuse ou scientifique et la désinformation, sont les ripostes les plus courantes pour attaquer une vérité menaçante. La chasse aux sorcières est perpétuelle dans la pensée dominante.
Mais d'un point de vue exotique à notre monde, auto-camouflages et brouillages pourraient-ils détenir quelques valeurs insoupçonnables? Certains de nos visiteurs pèseraient-ils minutieusement leurs manifestations pour que les membres les plus rigides de notre espèce ne soient pas ébranlés par cette rencontre ? S'agit-il de limiter l'impact destructeur que peut produire le poids de la vérité, sur les certitudes des membres les plus fermés, les plus sceptiques ? Autant de procédés qui rappeleront un jour à nos descendants mieux éclairés, les  précautions de nos visiteurs ? Pourtant, leurs manifestations n'excluent pas toujours les violences ni la mort... Est-ce le rappel que le langage le plus basique peut être tenu à une espèce dont la grande majorité des membres ne trouvent pas d'autres solutions pour régler leurs antagonismes que la force.

De leur cotés, nos visiteurs, lorsqu'ils se montrent, ne prétendent pas se substituer à Dieu**. La destruction de notre société de façon directe ou dans un processus ethnocidaire*** n’est visiblement pas leur objectif. Autrement, nous ne serions déjà plus là pour en parler.
L'apparente absence d'inimitié ou de concurrence fait-elle de nos visiteurs des amis ? Devons-nous en déduire que l’application d’une éthique à caractère fraternel et protecteur explique mieux leur distance plutôt que de les qualifier de touristes-sociologues non concernées par nos difficultés ou encore incarnant une neutralité à toute épreuve ?
Dans cette optique, nos visiteurs attendraient-ils un comportement plus moral de notre part que celui que nos représentants démontrent au sein de l'ONU ? Un comportement tiré d'une vision plus spirituelle et évolutive de la vie dans l’Univers et qui imposerait peut être de reconsidérer les multiples formes de vie et d’intelligence sur un même pied d’égalité, malgré des différences de stade évolutif ? Quels bouleversements ces perspectives pourraient-elles impliquer sur notre pensée actuelle ? Réévaluerions-nous notre statut d’être supérieur par rapport au règne animal, lui même sur son propre chemin d’évolution ?
Et finalement, quel niveau d’harmonie pourrions nous offrir au monde animal aussi bien qu'à des espèces plus développées que la nôtre ?

Mais l’harmonie humaine collective et sociale n'est-elle pas l'un des objectifs décrit dans le cadre des constitutions de nos sociétés ? Nos religions, nos philosophies et nos politiques à la base de notre civilisation ne sont-elles pas les guides pour l'atteinte de cette harmonie?
Si la reconnaissance officielle d’une présence intelligente non terrestre dans notre environnement avait lieu, comment nous comporterons-nous vis à vis des nations terrestres en difficulté économique ?
Et si il était discerné l’application d’une éthique élevée de la part de nos visiteurs; une éthique, comme le faisait remarquer l'Amiral Pinon, qui leur aurait permis de se survivre, comment réagirions-nous ?
Et quelle civilisation extérieure souhaiterait entretenir des liens d’amitié ou de fraternité, avec les membres d'une espèce se sentant à peine concernés par la famine, la guerre ou la maladie qui frappent leurs frères aux quatre coins de leur monde?
Les manifestations des ovnis nous proposent-elles de réaliser la mesure de notre adolescence et de suivre le seul chemin permettant de franchir les épreuves actuelles, autrement insurmontables ?

 57309137

4) Le tournant de l’Humanité:
Le genre humain se situe à un tournant important de son évolution. La rencontre avec des espèces intelligentes d’origines non terrestres lui offre une opportunité exceptionnelle. En tant que science émergente, l'ovniologie participe à l'évolution de l'humanité. Malgré les remises en question qu'elle impose, malgré l'absence de reconnaissance des gouvernements et des institutions, elle gagne auprès du grand public, chaque année du terrain et de la pertinence.
Toutefois, le développement de cette recherche est-il le résultat d’une impulsion d'origine extérieure ? L'ouverture d'esprit de notre espèce émergeante est-il l'un des objectifs-étape des manifestations ovni ?

Il semble que la réalité présentée par l’ovniologie soit devenue plus acceptable qu'autrefois. Le partage de l'information permet aux jeunes générations de très vite prendre conscience des imperfections de leurs héritages: les certitudes bien pensantes et politiquement correctes. La prochaine étape de l’humanité est pressentie par un grand nombre. La remise en question de l’ensemble de nos dogmes, de nos moralités, de nos normalités et de nos certitudes scientifiques ou spirituelles est inévitable. L’avenir, ainsi que tous les changements exigés, sont à notre porte. Dans cette conjoncture non dénuée de dangers, la prochaîne étape serait-elle commune à toutes les espèces rendues au même stade évolutif ?
Quelles conditions intérieures permettraient à l'humanité de réussir cette ascension, dont les présences extérieures qui survolent notre monde confirment la possibilité ? Consisteraient-elles à créer une unité jamais atteinte jusqu’à présent (du moins dans l'histoire connue  de l'humanité): l’union globale de notre espèce, l'union du genre humain ?

Un peu d'histoire :

La Première guerre mondiale donna naissance à la société des nations, oligarchie de grandes puissances dont la domination sur le reste du monde était le principal objectif. Objet de manipulations et de mensonges, elle s’écroula dans une totale impuissance. La seconde guerre mondiale aboutit à la création de l’ONU. De semblables influences la hantèrent si bien que ses nations-membres ne connaissent toujours pas, près de soixante dix ans plus tard, un statut égalitaire. Notre Organisation des Nations Unis ne projette pas pour l’instant de correction de sa constitution, qui donne à quelques nations se situant dans le même camp des vainqueurs au terme de la 2ng guerre mondiale, une prépondérance sur l’ensemble des sujets traités à l'O.N.U. Notons qu'au passage, les caractères de dimension territoriale ou de population, de force économique ou encore de détention d’armes nucléaires n'ouvrent en aucun cas sur la position de membre égalitaire avec les nations dominantes. Faudra-t-il une troisième confrontation planétaire pour créer une organisation internationale moins affectée dans sa constitution par la volonté délibérée de quelques uns de contrôler et dominer le reste de l’humanité ?

  57309140

Si notre espèce dépasse cette situation, alors le prochain stade évolutif n’offrira pas moins que de créer une organisation globale légitime dont les nations-membres seront égales, sans pour autant supprimer l’influence naturelle qu'elles exercent les unes sur les autres par leurs stratégies de développement. Ce stade salutaire pourrait ouvrir sur l’union planétaire de l'humanité. Lorsque cette nouvelle idée d’universalisme humain ou de collectivisme de l’espèce sera partagée, elle triomphera des séparatismes nationaux et de l’idéal de liberté nationale, comme elle a triomphé, à l’intérieur des sociétés elles-mêmes, de l’idéal de liberté individuel et d’accomplissement de soi séparé. Cette idée du XXième siècle, qui impose que la nation subordonne sa liberté séparée, voire qu'elle la sacrifie et la fonde dans la vie de la collectivité plus importante que sera l’unité du genre humain sur terre, représente-t-elle la prochaine étape de l'Humanité? Si c'est bien le cas, alors les risques qui pèsent actuellement sur l’environnement aussi bien que les besoins énergétiques des différentes populations seront éliminés. Les guerres incessantes ainsi que les fossés économiques entre les différents groupes sociaux seront enfin applanis.

  C’est la promesse que nous tiennent les apparitions ovnis.

Celle d’une mutation de notre société, vers une ré-acquisition de nos aspirations originelles, une compréhension plus élevée de notre nature individuelle et collective. C’est la promesse qu’une association harmonieuse de nos nations, lesquelles sont chacune un aspect original de l'être collectif que nous sommes, constitue le prochain stade d’évolution. Bien qu’il s’agisse d’une mutation inquiétante dont les grands dangers ne peuvent être écartés, les accomplissements sur lesquels elle ouvre, sont à peine concevables. Si le changement passe par une remise en question de notre pensée, de l’ensemble de nos habitudes, de nos connaissances, de nos politiques, il demeure aussi le seul espoir de survie devant les nombreux défis que notre civilisation rencontre aujourd'hui, dans les domaines de l’environnement planétaire, de l’économie mondiale, de la surpopulation, de la faim …etc. Une remise en question compliquée, sauf pour les plus démunis, mais qui demeure le seul passage permettant de prévenir les comportements impérialistes de nations cherchant à préserver leurs positions dominatrices par tous les moyens, jusqu’aux plus violents et prétextant, à tout bout de champ, l’atteinte à leur « sécurité nationale ».
Au bout du tunnel, la représentation légitime de notre espèce auprès des autres mondes venus à notre rencontre pourrait enfin émerger. Alors, seulement s’ouvrira la porte des étoiles, lorsque notre pensée égocentrée et notre approche impérialiste primitive seront considérées, comme l’expression grossière et désuète d’un stade de développement finalement dépassé.

 Michel Ribardière

*Service d'Etude des Phénomènes Rares Atmosphériques

** Bien qu'à certaines occasions, leurs manifestations aient pu en donner l'apparence. Devant l'inconnu et l'incompréhensible notre mentalité tend à construire des analogies avec des informations déjà connues. Ce phénomène trompeur est à l'origine de nombreuses erreurs.

*** La thèse de l'ethnocide est envisagée par de nombreux chercheurs. Elle s'articule généralement autour de l'idée qu'une révélation prématurée de la présence de civilisations plus avancées que la notre dans notre environnement déclencherait un processus de destruction de l'humanité. Plusieurs arguments forts ainsi que l'exemple dans notre histoire de la destruction de nombreux civilisations appuient généralement cette idée.

Attention, certaines tournures ou expressions sont empruntées à l'excellent ouvrage de Monsieur Michel PICARD que nous vous recommandons: cliquez ici

D'autres encore sont empruntés à un penseur célèbre durant la première moitié du XXieme siècle en Inde: Sri Aurobindo

Posté par mribardiere à 18:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Recherche

    Merci pour cet excellent article qui obligera certains à réfléchir sur la véritable histoire de l'homme. "L'ovniologie" approfondie, est bien plus vaste que certains pourraient le croire.
    La recherche sur l'origine de nos croyances et surtout, l'étude des mythes rapportés par les premières écritures, nous prouvent que l'homme fut de tous temps,profondément séduit par le merveilleux de certains faits. Oser se pencher sur une telle recherche sur notre passé, obligera pourtant à la confidence, même si des preuves scientifiques récentes, confirment certains faits incontournables.

    Posté par JP.Varenne, 31 juillet 2012 à 05:42

Poster un commentaire