F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

01 mai 2008

Lettre Ouverte à la Candidate Hillary Clinton

Lettre ouverte à l’Honorable Hillary Clinton
Sénat des États-Unis Washington, DC


Paradigm Research Group

30 avril 2008

Dear Senator Clinton:

Lettre ouverte à l’Honorable Hillary Clinton
Sénat des États-Unis Washington, DC

Madame le sénateur Clinton:

En Mars 1993, le milliardaire Laurance Rockefeller a initié une approche extraordinaire auprès de l'administration de votre mari, par l'intermédiaire de l'Office of Science and Technology Policy dirigé par Dr. John Gibbons. Le 29 Mars 1993, un mémoire de M.Rockefeller, rédigé par Mr Henry Diamond, son avocat, a été transmis dans le but de rencontrer Mr Gibbons et "d'examiner les informations disponibles détenues par le gouvernement sur les objets volants non identifiés et la vie extraterrestre". Monsieur Rockefeller, votre ami et partisan ainsi que celui de votre mari, voulait rencontrer le Président et l’informer, « qu’il existe une croyance dans de nombreux milieux, que le gouvernement retient depuis longtemps des informations classifiées, concernant les OVNIS, qui n'ont pas été divulguées et que le fait de ne pas le faire a entraîné inutilement de la suspicion et de la méfiance.»

 


Et que« Beaucoup de gens pensent que la libération de ces informations, sur une base compatible avec la sécurité nationale, serait un geste significatif qui permettrait de renforcer la confiance dans le gouvernement. "

C'est ainsi que débuta, sur une période de trois ans, l’effort d’une personnalité américaine cherchant à convaincre votre mari d’être avant tout "Le Président de la révélation" et de mettre un terme à 46 ans d’embargo sur la vérité, en fournissant tous les faits au peuple américain, sur ce qui concerne la présence extraterrestre et ses implications pour la race humaine. Cet effort, qui incluait des rencontres, des rapports, des réunions d'information, un livre, la rédaction de lettres au Président et davantage, est connu sous le nom d'Initiative Rockefeller. Vous étiez au courant de cette initiative depuis le début, comme c’était le cas du principal conseiller du Président, John Podesta. Vous et votre mari, avez rencontré Monsieur Rockefeller à son ranch du Wyoming en août 1995.

Votre mari a chargé un ami proche, le procureur général Webster Hubbell, de se pencher sur la question OVNI au ministère de la Justice et ailleurs. Il a chargé John Podesta, son éventuel chef d'état-major, de réformer et d'accélérer le processus de déclassification de documents. Vous avez été tenue informée de l'initiative en cours et avez aidé à rédiger une lettre de Rockefeller au Président. Il est à noter que John Podesta, le fondateur et actuellement chef de la direction du Center for American Progress, en 2002 et 2003, a demandé que soient rendus public tous les dossiers concernant les OVNI et les documents connexes. En 2004, le gouverneur Bill Richardson, Ambassadeur des Nations Unies et Secrétaire d’Etat à l'énergie sous l'administration de votre mari, a fait une demande similaire pour les documents relatifs aux événements de Roswell, Nouveau-Mexique au cours de Juillet de 1947.

Ces faits sont connus, d’après des articles de journaux, des archives publiques et, plus important grâce à près de 1000 pages de correspondance et les documents obtenus par le chercheur Grant Cameron du Bureau auprès du Bureau des Sciences et des Technologies s'appuyant sur la loi sur la Liberté de l’Information (Freedom of Information Act). D'autres documents pertinents, issus des archives présidentielles de Bill Clinton devraient bientôt être divulguées.

Sénateur, votre ambition est d'atteindre une étape importante dans l'histoire américaine en devenant la première femme président des États-Unis, ou en d'autres termes, que le 49e chef d’état soit une femme. Bien que cela représente une admirable succession, ce dont le peuple américain a besoin est moins d’une succession admirable que de vérité. Les citoyens ont perdu patience avec un gouvernement qui les traite comme des enfants et des candidats ayant de longues listes de questions qu'ils ne peuvent pas discuter, car ce n'est pas pratique pour leur campagne ou bien parce que le peuple "ne peut pas faire face à la vérité".

Parce que vous avez été interpelée par ces questions dans le cadre de la Maison Blanche, parce que vous aspirez à la magistrature suprême de la nation, vous avez une occasion extraordinaire et l’obligation primordiale de traiter de ce qui est incontestablement la question la plus importante de notre temps - une question ayant des conséquences majeures tant dans le domaine de la sécurité nationale que des implications politiques.

Respectueusement,

Stephen Bassett.

Open letter to the
Honorable Hillary Clinton
United States Senate
Washington, DC


Paradigm Research Group

April 30, 2008

Dear Senator Clinton:

In March 1993 billionaire Laurance Rockefeller initiated an extraordinary approach to your husband’s administration via the Office of Science and Technology Policy headed by Dr. John Gibbons. A memorandum from Mr. Rockefeller’s attorney Henry Diamond dated March 29, 1993 conveyed a request to meet with Gibbons “to discuss the potential availability of government information about unidentified flying objects and extraterrestrial life.” Rockefeller, a friend and supporter of you and your husband, wanted to meet with the President and inform him “there is a belief in many quarters that the government has long held classified information regarding UFOs which has not been released and that the failure to do so has brought about unnecessary suspicion and distrust,” and that “Many believe that the release of such information on a basis consistent with national security would be a significant gesture which would increase confidence in government.”

Thus began a three-year effort by a notable American to convince your husband to essentially be the “Disclosure President” and end a then 46-year truth embargo on providing the full facts to the American people regarding an extraterrestrial presence engaging the human race. This effort, which included meetings, reports, briefings, a book, draft letters to the President and more, came to be known as the Rockefeller Initiative. You were aware of this initiative from the beginning as was a key advisor to the President, John Podesta. You and your husband met with Rockefeller at his Wyoming ranch in August of 1995. Your husband tasked a close friend, Associate Attorney General Webster Hubbell, to look into the UFO issue at the Department of Justice and elsewhere. He tasked John Podesta, his eventual Chief of Staff, to reform and accelerate the document declassification process. You were kept informed of the ongoing initiative and helped draft a letter from Rockefeller to the President. It is notable that John Podesta, the founder and now CEO of the Center for American Progress, in 2002 and 2003 called for the release to the public of all UFO and related documents in government files. In 2004 Governor Bill Richardson, UN Ambassador and Secretary of Energy during your husband’s administration, made a similar request for documents pertaining to the events in Roswell, New Mexico during July of 1947.

These facts are known from news articles, public records and, most importantly, from nearly 1000 pages of correspondence and documents obtained by researcher Grant Cameron from the Office of Science and Technology Policy via the Freedom of Information Act. Additional relevant documents are expected to be released soon from the Clinton Presidential Library.

Senator, it is your ambition to reach a significant milestone in American history by becoming the first President of the United States who happens to be a woman, or put another way, the 49th female head of state. While this would be an admirable legacy, what the American people need is less legacy and more truth. The people have lost patience with "in loco parentis" government that treats them like children and candidates with long lists of issues they can't discuss because it is not convenient to their campaign or the people "can't handle the truth."

Because you have been introduced to these matters within the context of the White House, because you aspire to the highest office in the nation, you have an extraordinary opportunity and primary obligation to address what is easily the most profound issue of our time – an issue with major national security and policy implications.

Respectfully,

Stephen Bassett

Executive Director

Key OSTP documents relevant to the Rockefeller Initiative

OSTP documents referring to the then First Lady:
Rockefeller Initiative narrative

Paradigm Research Group

Lettre complète


Commentaires

Poster un commentaire