F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

17 mai 2008

Déclaration du Directeur de l'Observatoire du Vatican

"Si les extra-terrestres existent, ils n'ont pas besoin de rédemption"

Si les extra-terrestres existent, ils peuvent être une forme de vie qui n’a pas besoin de la rédemption du Christ selon le directeur de l’observatoire du Vatican. Le Père jésuite José Funes, directeur de l'Observatoire du Vatican, a déclaré que les chrétiens devraient considérer les extra-terrestres comme des frères et comme une partie de la création de Dieu. Le Père Funes, un argentin nommé à son poste par le Pape Bénédicte XVI en 2006, a fait la remarque dans une interview publiée le 13 Mai 2008, par le journal du Vatican, « L'Osservatore Romano ». D'après lui, il est difficile d'exclure la possibilité que d'autres vies intelligentes existent dans l'univers, et il a noté qu'un domaine de l'astronomie est actuellement impliqué de façon très active dans la recherche de "biomarqueurs", analysant le spectre des autres étoiles et planètes. Ces formes de vie potentielles pourraient inclure celles qui n'ont pas besoin d'oxygène ou d'hydrogène, a-t-il déclaré.

- De même que Dieu a créé de multiples formes de vie sur la terre, il peut y avoir diverses formes de vie dans tout l'univers. Ce n'est pas en contraste avec la foi, parce que nous ne pouvons pas imposer de limites à la liberté créatrice de Dieu.

Et reprenant les termes de Saint-François, il ajoute : « - si nous considérons les créatures terrestres comme des «frères» et «sœurs», pourquoi ne pouvons-nous pas également parler de «frères extra-terrestres »?

Interrogé sur les implications que la découverte de vies extra-terrestres pourrait poser pour la rédemption chrétienne, le père Funès a cité la parabole évangélique du pasteur ayant quitté son troupeau de 99 moutons, en vue de rechercher celui qui a été perdu.

- Nous, qui appartenons à l'espèce humaine, pourrions bien être les moutons qui se sont perdu, des pécheurs qui ont besoin d'un pasteur a-t-il répondu. Dieu s'est fait homme en Jésus pour nous sauver. Alors, si il y a aussi d'autres êtres intelligents, il n’est pas obligatoire qu’ils aient besoin de rédemption. Ils sont peut-être restés dans une relation harmonieuse avec le créateur.

Le Père Funes a poursuivi en affirmant que l'incarnation du Christ et son sacrifice représentent un évènement unique et irremplaçable. Mais il s'est déclaré certain que, si nécessaire, la miséricorde de Dieu serait offerte aux extra-terrestres, comme cela fut le cas pour l'homme. Sur un autre sujet, le prêtre a dit qu'il ne voit pas vraiment de contradiction entre l'évolution des sciences et la foi chrétienne, pour autant que l'évolution des sciences ne devienne pas une idéologie de l'absolu.

- En tant qu’astronome, je peux dire que, de l'observation des étoiles et des galaxies, il ressort clairement un processus évolutif.

A son avis la théorie du big-bang demeure la meilleure explication sur l'origine de l'univers, partant d'un point de vue scientifique. Par-dessus tout, c'est une explication raisonnable. En ce qui concerne le récit biblique de la création, le père Funes dit qu'il est faux d'attendre une explication scientifique tirée de la Bible.

- La Bible n'est pas fondamentalement un travail de la science. C'est une lettre d'amour que Dieu a écrit à son peuple, dans une langue qui était employée, il y a 2000 à 3000 ans. De toute évidence, à ce moment-là un concept comme le" big bang "était totalement étranger.

Il se dit convaincu que l'astronomie est une science qui permet d'ouvrir les esprits et les cœurs et les rapprocher de Dieu. Selon lui, l'idée que l'astronomie conduit à une vue athée de l'Univers est un mythe.

John Thavis

Après ces déclarations du Directeur de l'observatoire :

Ci dessous une présentation télévisée italienne :

CNS

Posté par mribardiere à 12:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire