F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

01 octobre 2015

Retour sur une rencontre rapprochée avec une astronaute de l'E.S.A

L'Agence Spatiale Européenne a t-elle aujourd'hui un programme de gestion des affaires OVNI pour les cas qui concernent les astronautes en cours de mission ?
Si c'est le cas, quelles peuvent être ses directives. Quelles sont ces décisions pour ce qui concerne le partage des circonstances qui entourent de tels cas de rencontre ? L'E.S.A conduit-elle le sujet avec la même stratégie que le CNES ?
- pas de vague.... laissons à de lointains successeurs la peine de divulguer une vérité qui dérange...les autorités en particulier.

Les ovniologues le déclarent haut et fort depuis les années soixante: astronautes, cosmonautes ou spationautes sont eux aussi confrontés à des rencontres rapprochés avec les Autres.....
Les Autres, ...qui sont-ils ?
Ils sont justement ceux que les astronautes ne doivent pas évoquer ouvertement lorsqu'ils sont en mission dans l'espace.
Les Autres, ce sont ceux qui ne viennent pas de chez nous, qui démontrent des technologies spatiales bien audelà de ce que notre espèce sait aujourd'hui concevoir.
Les Autres semblent surveiller ce que nos nations placent en orbite et d'anciens militaires autrefois responsables lors de lancement de fusées ont révélés qu'ils ne se privent pas d'intervenir lors des projets de mise en orbite d'engins nucléaires.

Les faits:
Le 23 novembre 2014, l'astronaute Samantha Cristoforetti de l’ESA, en communication avec le sol, était occupée à l'extérieur de la station spatiale. Soudain une lumière orangée a éclairé la surface de la station. De plus en plus intense, rougeoyante, la lumière attire naturellement l'attention de Samatha qui se retourne et aperçois avec surprise un objet orangé intense puissament lumineux. Elle ne peut retenir un cri de surprise.

Samantha-cristoforetti

Voici son interview à son retour:

« Alors que je me retournais pour regarder derrière moi j’ai vu les panneaux solaires de notre [fusée] Soyouz. Puis j’ai repéré quelque chose dans ma vision périphérique. Je me suis retournée tout doucement, et j’ai compris ce que je venais de voir. J’ai été subjugué par une joie sans nom: La Station Spatiale était là mais ce n’était pas n’importe quelle scène. Les énormes panneaux solaires de la station étaient inondés d’une lumière orange flamboyante, vivante, chaleureuse, presque étrangère. Je n’ai pas pu m’empêcher d’exprimer ma stupeur d’une voix forte, vous pouvez probablement l’entendre dans les détails de l’arrimage car à ce moment le micro de Mission Control était sur écoute. Anton m’a rappelé cela, donc j’ai essayé de contenir ma stupéfaction et je suis retourner devant les écrans de contrôle. Quand j’ai jeté un autre coup d’oeil la lumière était partie. »

Ci-après, les images prises ce moment

 

Mary Anne Stefany Shyn-Piper, une autre astronaute confrontée à ces rencontres:cliquez ici

 

 

Posté par mribardiere à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire