F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

02 septembre 2014

Un numéro qui fera date, le N° 94 de Nexus

Début janvier 2014, quelques organisations françaises bénévoles (Repas Ufologiques, Académie d'Ufologie, Groupe PINON ainsi que la F.E.A) avaient interpelé la présidence du CNES par une lettre ouverte (Cliquer ici pour consulter la lettre). Mais aucune réponse légitime n'avait été formulée, malgré son insistance. Un silence pesant suivi de quelques maladresses semblaient le seul aboutissement aux deux interrogations, dont l'une d'elles révélait une cachoterie mémorable de la direction du CNES (le Rapport d'activités du GEIPAN 2010 rédigé par le COPEIPAN). La direction du CNES entretient l'apparence d'un service public loyal, y compris dans sa mission d'étude des manifestations OVNIs. Mais depuis quarante années, les résultats statistiques, bien que confirmant la réalité tout autant que la régularité des manifestations ovnis, n'ont jamais amené la direction du CNES à se prononcer publiquement sur les faits, ni sur leurs conséquences. Seuls d'anciens responsables du service d'étude appelé le GEIPAN (Groupe d'Etudes et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés), ou encore un Président du COPEIPAN (COmité de Pilotage des Etudes et de l'Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés) ont tenté d'informer l'opinion publique de façon légitime à travers des ouvrages collectifs. Précisons que le COPEIPAN est absent de l'organigramme du CNES.
Confrontée à une fuite gênante, la parution inattendue d'un rapport interne interdit de publication, la direction du CNES pourrait aujourd'hui se retrouver sur le banc des accusés. Dénoncée et prise en flagrant délit de dissimuler des informations capitales pour l'évolution de l'humanité tout autant que pour sa sécurité. Accusée de mentir par omission et d'en savoir bien davantage qu'elle n'accepte de le reconnaître sur les manifestations d'objets volants
non identifiés qui atterrissent, interviennent et sont détectés sur le territoire national ainsi que sur tous les continents depuis de nombreuses décennies.
Cette fuite, c'est celle du "Rapport d'activités du GEIPAN du 15 février 2010", constitué de deux parties et réalisé par le COPEIPAN. Et sa second partie en dit long sur le sujet OVNI comme le révèle le N° 94 de NEXUS.

Voici quelques titres des paragraphes ou des illustrations de la seconde partie du Rapport présenté par Nexus:
- Les phénomènes aérospatiaux non identifiés - Rapport de situation du Comité de Pilotage du GEIPAN
- Les observations aériennes dans le monde
- Les informations récemment diffusées dans différents pays
- Impact sur la sécurité aérienne
- La situation particulière des Etats-Unis
- L'hypothèse de véhicules en provenance de civilisations très avancées

- Recommandations:
1) Fonctionnement du GEIPAN
2) Sensibilisation de l'opinion publique
3) Implication de certains organismes extérieur au CNES
- Tableau de formes résumant des observations d'objets volants non identifiés
- Membres du comité de pilotage du GEIPAN

...

Couv_94-miniature

A notre connaissance, la publication du rapport a été approuvée par l'ensemble des membres du COPEIPAN, à l'exception des représentants du CNES (le Directeur de la Communication, le Chargé de Mission aux questions éthiques, le Directeur Adjoint du Centre Spatial de Toulouse).
Les profils et les fonctions
non scientifiques des représentants du CNES consistent-elles à autrechose qu'à contrôler le contenu des rapports publiables ? Leur désapprobation permet, en effet, de bloquer la publication COPEIPAN (émanation du CNES), trop décalée avec l'esprit en vigueur dans le domaine spatial politiquement correct. Pas de vague ! Et si l'on s'est écarté de l'esprit de la science, de son rejet des dogmes, de sa transparence et de son impartialité, c'est parce que l'on a pénétré les plates bandes du commerce (du spatial) et de la politique internationale. Par cette dissimulation, le CNES n'altère pas son image bien pensante et efficace, et protège ses futurs collaborations et ses projets internationaux. Il offre une image d'organisation sceptique ouverte plutôt que de révéler ses études sur la réalité des faits et de dévoiler une vérité qui bouleverse.

D'autres articles intéressants: signalons que ce numéro présente aussi en première partie une synthèse sur le CAIPAN, réunion réalisée par le CNES en juillet 2014 ainsi qu'une intervention puissante de Monsieur Jean Gabriel Greslé en critique de cette initiative.
Nous félicitons la rédaction de NEXUS pour la publication de ce numéro exceptionnel et nous recommandons à nos lecteurs de se procurer ce numéro aussi vite que possible: c'est un collector.
Site NEXUS: cliquez ici
ATTENTION, pour ceux qui ont moins de moyens financiers, il est possible d'ouvrir un compte sur le site de NEXUS pour commander seulement ce numéro

MR pour la F.E.A

Posté par mribardiere à 13:48 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Le fameux rapport

    Le fameux rapport n'est pas publié officiellement parce qu'il n'a été validé à l'unanimité, aussi comment être sur que c'est bien ce que c'est censé être ?
    Les faux documents et les erreurs grossières ne manquent pas en ufologie, on l'a vu encore très récemment.

    Posté par NEMROD34, 03 septembre 2014 à 08:54
  • le troll habituel

    Arrête Nemrod tu deviens ridicule à force ...

    Posté par P.S, 07 septembre 2014 à 13:36
  • Je ne pense pas, des faux documents on a vu, ma question et mon doute sont légitimes.
    Ce qui est ridicule c'est tout avaler sans se poser de question... Ou prendre une page dans le cache de google et en faire "un document officiel du SGDN" ...
    Aussi de se cacher, moi au moins on m’identifie vite ...

    Posté par NEMROD34, 08 septembre 2014 à 10:35
  • Mais le jour où on vous présentera comme faux un document qui est vrai vous direz quoi ? Manipulation ?
    Certes le "doute", nous sommes si cartésiens en France ! Et bien sûr qu' on peut douter de tout et votre position est légitime certes. Oublions un peu les faux documents du passé svp.

    Mais on ne peut plus douter aujourd'hui de la réalité du phénomène Pans/Ovnis. Alors que même des militaires (!) ont pourtant bien parlé (Cometa 1999) on... doute, encore et toujours !

    Mais pendant ce temps-là, quel est le peuple du monde actuellement le plus à même d'encaisser le choc d'une - éventuelle, permettez-moi d'en douter - présence exogène dans notre environnement : le peuple américain ! (Parmentier : Ovnis 60 ans de désinformation).
    Qui n'a lui aucun organisme officiel étudiant officiellement le phénomène comme en France, payé par le contribuable, avec le Geipan, Copeipan, Cnes... qui semblent - pour certains d'entre eux - peut-être bien cacher aux Français certaines choses, nul doute bien sûr (!) si ce rapport publié par Nexus est un "vrai".

    Emettre - à nouveau - raisonnablement l'Hypothèse Extra-Terrestre, cela n'est pas "tout avaler sans se poser de question", c'est se mettre tout simplement sur la voie d'une "vraie" réponse.

    A qui donc profite le... doute ?

    Posté par Azur, 08 septembre 2014 à 21:37
  • Oui à qui ?

    Posté par NEMROD34, 09 septembre 2014 à 03:08
  • On dirait que ça pose un problème que quelqu'un regarde ça de près...
    Pourtant il y a deux solutions:
    - Soit c'est un faux document.
    - Soit il est réél, mais provient du CNES organisme d'état qui lui ne l'a publié, dans ce cas se posent les questions suivantes:
    - Qui l'a sortit et comment il a obtenu?
    - Est-ce que cette revue a le droit de publier ça?

    Bonne journée.

    Posté par NEMROD34, 09 septembre 2014 à 17:00
  • Pitoyables contorsions

    "Est-ce que cette revue a le droit de publier ça ? "

    Pauvre Nemrod, tu as conscience des extrémités auxquelles tu es réduit ? Souhaiter la censure de NEXUS pour éviter d'affronter la réalité, le constat de l'existence avérée d'OVNIs dans notre environnement... Tu aurais dû admettre que ton combat d'arrière-garde finirait un beau jour par être vain. Jean Cocteau a dit : "Celui qui n'a pas une philosophie de l'échec est perdu".

    Posté par Achim, 09 septembre 2014 à 21:18
  • Pauvre Achim, tu as conscience des extrémités auxquelles tu es réduit?
    Etre persuadé d'avoir lu des choses qui n'ont jamais été écrites ?
    Montrez à tout le monde que tu ne sais pas lire ?

    Posté par NEMROD34, 09 septembre 2014 à 21:36
  • Parles nous de ta philosophie de l'échec Achim...
    Expliques nous comment tu te poses des questions sur ce que tu crois dur comme fer, envisages ton échec, et les réponses s'il te plait!
    Merci d'avance.

    Posté par NEMROD34, 09 septembre 2014 à 21:40
  • Je lis des choses qui n'ont jamais été écrites ? Tu n'es pas en train de demander la censure du rapport de 2010 ? Tu ne joues pas des pieds et des mains afin d'avoir la confirmation de l'illégalité de la divulgation du dit rapport ? Tu as si peur de la vérité que tu te sens obligé d'inventer un néologisme, la "véritude". C'est pathétique.
    Et puis, Nemrod, je ne crois pas dur comme fer, je sais, et pour une bonne raison. Bonjour chez toi.

    Posté par Achim, 09 septembre 2014 à 22:27
  • "Tu n'es pas en train de demander la censure du rapport de 2010 ?"

    Non, que tu le crois ne change rien à la réalité.

    "Tu ne joues pas des pieds et des mains afin d'avoir la confirmation de l'illégalité de la divulgation du dit rapport ?"

    Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire.
    J'ai dit que soit ce rapport est faux, soit c'est un document officiel, non publié officiellement, et donc se posent des questions:
    - Qu'est-ce qui me dit que ce rapport "officiel" mais pas publié officiellement , est bien ce que c'est censé être ? Encore une page de cache de google ?
    - Si c'est bien ce que s'est censé être, qui sort ce rapport officiel jamais publié ? Comment ?

    On parles quand même d'un document qui officiellement est propriété de l'état français ...

    Alors si c'est bien ça, il faudrait peut-être savoir par qui et comment c'est si facilement sortit non ?

    Posté par NEMROD34, 09 septembre 2014 à 23:07
  • Je renvoie ceux qui sont intéressés par cette discussion de se reporter au topic "NEXUS n°94 et le rapport 2010 du COPEIPAN" sur le forum UFO-Scepticisme, car les échanges y sont édifiants.
    Fin de la discussion.

    Posté par Achim, 09 septembre 2014 à 23:51
  • Quand on doute, c'est qu'on hésite à prendre parti, quand on fait dans le scepticisme c'est qu'on suspend son jugement. S'interroger c'est bien, avoir des réponses c'est mieux.
    Aujourd'hui c'est le jugement qui devrait s'exercer sur ce geipan-copeipan-cnes qui ne disent pas "tout" ce qu'ils savent/pensent sur ce phénomène (la preuve ils ne publient pas "tous" les rapports "propriétés de l'Etat"... donc du contribuable-citoyen) phénomène étudié depuis 1977.

    Ne serait-il pas grand temps de jouer vraiment la transparence ? Afin peut-être de pouvoir approcher une forme de vérité.

    Nul doute que NEMROD34 saura obtenir une "vraie" réponse sur la "véritude" de ce rapport 2010 du copeipan...

    rappel : "Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe" Jacques Deval.

    Posté par Azur, 10 septembre 2014 à 10:46
  • On dirait bien que l'idée que quelqu'un vérifie la validité de ce document, et comment il peut-être publié dans une revue légalement alors qu’officiellement il n'existe pas, vous ennuis pas mal ...
    Je désolé de ne pas me contenter de dires des uns et des autres et d'avoir envie d'aller voir de plus près ce qu'il en est pour de bon.

    "S'interroger c'est bien, avoir des réponses c'est mieux. "

    Alors où est le problème ?

    Posté par NEMROD34, 10 septembre 2014 à 11:14
  • "quand on fait dans le scepticisme c'est qu'on suspend son jugement."

    Pas pour l'éternité, il y a plusieurs école de scepticisme je ne fais pas partit de celle qui doute de tout éternellement, j'ais des rasoirs (des informations vérifiées et vérifiables aussi...) et je m'en sert pour trancher.
    Pour l'instant je poses des questions et je vais en chercher les réponses, pas de quoi s'affoler non ?

    Posté par NEMROD34, 10 septembre 2014 à 11:17
  • Je suis absolument d'accord avec les (ultra) sceptiques pour penser qu'il faut toujours vérifier ses sources. Donc ta méfiance est une vertu. Mais quand tu dis que tu ne fais pas partie de ceux qui doutent de tout éternellement, permet-moi de ricaner... Tu as eu 60 ans pour prendre conscience de la présence des OVNI, et pas une fois, ton scepticisme n'a été ébranlé ? Rien que ce constat prouve ton refus de voir la vérité en face. Et on ne le dira jamais assez, se "passionner" pour un sujet pendant des années, voire des décennies, en s'acharnant avec une énergie inépuisable à prouver qu'il n'a aucun fondement, qu'il n'est qu'une aberration de l'esprit, rien que cette démarche "en négatif" est l'aveu d'une pathologie. Malheureusement, cette croisade infatigable ne mène à rien, car aucun dogme ne peut aller contre la réalité (qui est irrévocable, contrairement à la véritude). Les OVNI existent, et il faut faire avec.

    Posté par Achim, 10 septembre 2014 à 14:11
  • "Tu as eu 60 ans pour prendre conscience de la présence des OVNI, et pas une fois, ton scepticisme n'a été ébranlé ?"

    Vu que j'ai fêté mes 45 ans le 22 août dernier, je me permets de remettes en cause cette affirmation.
    Et non, en plus de trente ans j'ai changé d'avis, comme quoi j'ai été "ébranlé" ...

    Sinon je compte juste revérifier le validité des infos données, et s'il se trouvent quelles sont valides "comment sont-elles sorties?", ce qui semble vraiment affoler une partie de vous ...

    J'été ce matin à la Maison de la presse de Béziers ils n’avaient même pas le numéro de la revue en question, je l'ais commandé, donc peut être qu'on pourrait se calmer et attendre de voir ce qu'il ressort des investigations non ?
    Vraiment ça semble rendre les gens nerveux ...

    Posté par NEMROD34, 10 septembre 2014 à 14:35
  • @NEMROD34 :

    Bjr , c'est vous qui parlez de calme
    alors que vous postez frénétiquement
    ici et ailleurs comme un paranoiaque ....

    Investiguez , investiguez ....on lira avec attention
    le résultat de votre enquête , Sherlock Holmes
    et l'on comptera le résultat de vos fautes d'orthographes.
    Là on est au moins sur de ne pas être déçu.

    Posté par clou_de_girofle, 10 septembre 2014 à 14:57
  • ATTENTION: les échanges ont pris un tour trop personnel. Ce sujet est dorénavant modéré et les messages qui nous sembleront s'en éloigner seront bloqués. Désolé

    Posté par MODERATION, 10 septembre 2014 à 15:18
  • "Tu as eu 60 ans pour prendre conscience de la présence des OVNI, et pas une fois, ton scepticisme n'a été ébranlé ? Rien que ce constat prouve ton refus de voir la vérité en face. "

    Tu vois Achim c'est là ou tu lis des choses qui n'existent pas :
    - Je n'ais pas eu 60 ans puisque j'en ais 45.
    - Je suis passé de croyant à sceptique, parce que justement j'ai vérifié ce qu'on me dit, et que je me suis rendu compte qu'on me trompait (volontairement ou pas). Mais oui j'ai été ébranlé et même un temps assez long.
    - Je n'ais jamais dis que les ovnis n'existent pas, j'ai même très souvent dis et écris le contraire, la réalité c'est ça.
    En revanche je ne dis pas que des vaisseaux spatiaux extraterrestres se promènent dans nos cieux. Je n'ai rien qui me permette une telle affirmation.

    Pour en revenir à ce document:
    - Il n'a pas été publié puisque la conclusion ne faisait pas l'unanimité.
    - Puisqu'il n'a pas officiellement été publié, et que là il l'est, pourquoi il serait impossible que ce qui est publié ne soit pas le rapport en question ? Je le répète on a des précédents de faux documents, même très grossiers et considérés comme vrais de bonne foi (manque de rigueur mais pas malhonnêteté), et non il ne faut pas l'oublier l'expérience ça sert à faire toujours mieux.
    - On retrouve une bonne partie de COMETA et les mêmes conclusions qui ne sont que les avis de certaines personnes, quel que soit leur titre, leur métier, leur grade, ce ne sont que des avis personnels, ça et rien d'autre.
    - On publie donc (si j'accepte que ce soit bien ce que c'est) quelque chose illégalement (je n'y peux rien et je vérifierais aussi cet aspect), et en plus on porte des accusations de dissimulation sur un organisme d'état (encore une fois). Mais où est-ce précisé que la règle c'est que pour publier il faut l'unanimité ?
    Cette soit disant dissimulation est prouvée comment ?
    Comment on sait que c'est une dissimulation volontaire, et pas simplement le respect d'un règlement ?
    Pourquoi les conclusions de l'un seraient honnêtes et celles de l'autre serait une volonté de dissimulation pas de véritables conclusions honnêtes ?
    Là aussi ce n'est que l'avis de certaines personnes et rien que ça.
    Et là aussi tu fais le tri:
    - Ce qui va dans ton sens = honnête.
    - Ce qui ne va pas dans ton sens = dissimulation malhonnête.

    On très loin de l'objectivité nécessaire pour approcher la réalité.

    Et surtout est-ce bien honnête d'enfreindre (possiblement) la loi au nom de sa foi, et d'avancer sans laisser le moindre doute une volonté de dissimulation d'une chose importante qui concerne tous les citoyens du pays (on a le droit de savoir qui viole notre espace aérien tout en respectant logiquement les secrets défense)?

    Est-ce que la foi en des ovnis sont des vaisseaux d'un autre monde" permet de passer outre la loi ?
    Est-ce que la foi en des ovnis sont des vaisseaux d'un autre monde" permet de porter des accusations basée sur la foi et c'est tout ?
    Est-ce du respect ?Est-ce de la courtoisie ?
    Est-ce honnête ?

    Posté par NEMROD34, 21 septembre 2014 à 12:26
  • Bjr ,

    Je remercie l'ensemble des signataires de la lettre ouverte au CNES
    ainsi que la/les personne(s) par qui le rapport Copeipan 2010 "a fuité"
    vers la revue Nexus .

    Je pense que sans ces 2 actions celui-ci continuerait
    à prendre la poussière dans les bureaux du CNES .

    +1

    Posté par clou_de_girofle, 26 septembre 2014 à 14:32
  • Merci

    @ clou_de_girofle Merci pour votre message !
    Et nous nous joignons à vous pour remercier la personne qui a transmis le rapport au journaliste de NEXUS. Bien que tout ce soit passé de façon anonyme, cet acte citoyen aurait démontré la loyauté du service public si seulement il avait été effectué par le service public lui même. S'adjoindre les services d'un directeur de la Communication (chargé de veiller à l'image du CNES), d'un Directeur Adjoint du Centre Spatial de Toulouse (responsable administratif), et d'un Chargé de Mission aux questions éthiques (dont le profil indique un doctorat en histoire des sciences et un doctorat en théologie), afin de censurer un rapport scientifique d'une telle portée, on est revenu au temps de la censure des plus mauvaises années de l'histoire française. Faudra-t-il une autre révolution pour chasser l'obscurantisme des institutions publiques ?

    Posté par F.E.A, 26 septembre 2014 à 17:52
  • Bravo, F.E.A. ! Vous avez ciblé avec justesse les personnes qui sont les plus acharnées à censurer la vérité. Heureusement qu'au COPEIPAN, d'autres ont l'esprit plus ouvert...

    Posté par Achim, 26 septembre 2014 à 20:20
  • Bonjour et bon dimanche. Une précision puisqu'il en a été question dans un commentaire:
    "Qu’est ce qu’une «véritude» ? Il s’agit là d’une tentative de traduction de ma part du néologisme anglais «truthiness». Le terme truthiness, dérivé de truth (vérité), a été inventé par l’humoriste et acteur américain Stephen Colbert en 2005, lors d’un de ses shows télévisés.  

    Il a connu un succès immédiat aux Etats-Unis et a été choisi comme l’un des mots de l’année 2006 par Merriam-Webster (et Maître Capello, non c'est une blague), l’un des principaux éditeurs américains de dictionnaires (le «Webster» est l’équivalent de nos Larousse et autres Robert).

    La définition qu’en donne Colbert est la suivante :

     Une véritude est une certitude qui vient de ses tripes, pas des faits.
    (from guts, not from facts)  

    Lire la suite:
    http://carnets.parisdescartes.fr/blog/view/133435/veritude-comment-combattre-la-science-et-les-faits-avec-ses-tripes"

    Posté par NEMROD34, 12 octobre 2014 à 13:05

Poster un commentaire