F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

02 mars 2009

Divulgation - des arguments présentés par Stephen Basset

Cette synthèse a été complétée par la F.E.A et porte sur une interview réalisée en novembre 2008 et accessible dans sa version originale en cliquant ici. Selon Stephen Basset, le gouvernement des Etats-Unis se prépare à la divulgation.

INTERVIEW DE STEPHEN BASSET, Paradigm Research Group PAR KERRY CASSIDY, Project Camelot

D’après Stephen Basset, une révélation officielle de la part du Président Obama serait imminente, probable pour le Printemps 2009, pour plusieurs raisons convergentes :


 

1. L’administration démocrate de Bill Clinton a déjà abordé le problème avec le conseiller scientifique de la présidence et madame Hillary Clinton. Les Républicains ont eu huit ans pour le faire et ne l’ont pas fait. Les Démocrates ont désormais leur chance.

2. Déclaration par Bill Richardson, Secrétaire d’État à l’Énergie, ambassadeur auprès des Nations Unies affirmant que les explications officielles concernant Roswell “ne tenaient pas la route” (didn’t hold water).

3. L’initiative de Laurence Rockefeller, qui impliquait les époux Clinton, (ainsi que Mesdames Galbraith et Boutros Boutros Galli et bien d’autres, informant un grand nombre de législateurs, hommes politiques, chefs d'état, capitaines d'industries et autres personnalités influentes *).

4. L’existence d’une présence étrangère active, disposant d’une technologie supérieure et violant allègrement nos espaces contrôlés depuis 1945 au plus tard, est devenue depuis plusieurs années un secret de Polichinelle. Des milliers de personnes possèdent des dizaines de milliers de pages de document et des centaines de témoignages, tous concordants, qui constituent en fait des preuves indiscutables.

5. Tout comme le Communisme, l’Embargo sur la vérité, imposé depuis 1947, a fait son temps.(Les déclassifications de documents secrets, les témoignages de personnes autrefois impliquées, les explications contradictoires des porte paroles des administrations démontrent les mensonges des institutions qui ont perdu la confiance du grand public: les mensonges ont fait leur temps).

6. Il existe de fortes indications que plusieurs nations, en particulier la Russie, la France et la Chine, ont mené sur ce sujet des recherches poussées et disposent de moyens suffisants pour effectuer eux-mêmes cette révélation s’ils trouvaient que les États-Unis tardent trop à le faire. Ils pourraient en tirer le prestige d’avoir été les premiers à informer leur public.



Tienjin en Chine en 1942 d'après Shi Bo: "La Chine et les extraterrestres"

 

Il existe cependant des problèmes qu’il faudra résoudre après la révélation. Le moindre sera l’embarras d’avouer au peuple américain, mais aussi aux peuples de la Terre, qu’un événement aussi important a été occulté pendant plus de soixante ans sans raisons vraiment convaincantes.

Un autre sera d’avouer que pendant tout ce temps, alors que les performances extraordinaires de ces engins sont très largement connues, ni les sciences physiques ni les techniques aéronautiques américaines, n’ont réussi à les comprendre ni même à les copier. D’après Stephen Basset, le plus difficile pour un Président devant ses micros ne sera pas d’avouer ce que les autorités savaient pendant toutes ces années mais plutôt ce qu’elles n’ont pas réussi à découvrir. [cf. p. 8]

D’après Stephen Basset, la moitié des personnes travaillant à la Maison Blanche sont parfaitement au courant d’une présence extraterrestre, mais pour l’instant ils n’ont aucune envie d’en parler, sinon au cours de conversations privées. Il estime probable que le Congrès compte un pourcentage d’abductés et de témoins identique à la moyenne générale, mais pour l’instant ils se taisent. Stephen Basset qualifie cette situation de surréaliste, d’autant que des sites web exopolitiques s’ouvrent un peu partout dans le monde et que des pays comme le Royaume Uni, la France, le Brésil et le Mexique, entre autres, coopèrent avec les ufologues. [cf. p. 9]

Ceux qui savent mais n’ont pas de pouvoir politique ou financier restent pour l’instant dans un ghetto. Stephen Basset ajoute : « Beaucoup d’entre nous n’ont pas de titres universitaires et aucun, à ma connaissance, ne fait partie de la Skull and Bones. » Il  compare les ufologues aux activistes qui étaient contre la guerre au Vietnam et aux suffragettes qui luttaient au 19ème siècle pour le droit de vote des femmes mais avec une différence : la plupart des ufologues possèdent des sites web.

Dans le sujet abordé les certitudes pratiquement absolues sont rares :
- Présence d’étrangers disposant d’une technique très avancée, sans doute extraterrestres pour la plupart.
- Mensonges ou silence des autorités, c’est à dire Embargo sur la vérité.

C’est à peu près tout. Le reste n’est que conjectures ou légendes. Il ne faut donc pas perdre de vue le but que nous nous sommes fixé, la révélation officielle et ne pas perdre notre temps à courir après des fantasmes inventés pour nous faire perdre du temps. Cela viendra après la révélation.

* Le complément entre-parenthèse est un ajouté par nous. Le document réalisé avec l'appui de Rockefeller était le Ufo Briefing Document, accessible en langue anglaise

Partie 1:

Partie 2:

Partie 3:


Commentaires

Poster un commentaire