F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

23 janvier 2009

Témoignages de la Defense équatorienne

EQUATEUR (VIVE ECUADOR !)

AVERTISSEMENT : Ces images présentent les témoignages de militaires appartenant à la Défense de l'Equateur. Des militaires ayant été autorisés par le Président du gouvernement à parler de leurs expériences-rencontres avec des OVNI devant la caméra du CEIFO.

En Equateur, c'est le CEIFO (Commission Equatorienne pour l’Investigation du Phénomène OVNI), créée par le ministère de la Défense en avril 2005, qui a en charge l'étude officielle du phénomène OVNI. Cet organisme est coordonné à l'échelle nationale par un ufologue: "Jaime Rodriguez".

Cliquez ici pour un article en espagnol datant de juin 2007, qui permet de se faire une idée de la crédibilité du CEIFO dans son propre pays. L'Equateur serait-elle l'une des nations les plus avancées sur le chemin de l'officialisation de présences intelligentes d'origines non terrestres dans notre environnement? C'est ainsi que le phénomène OVNI est actuellement interprété.



Voici une émission (en espagnol) sur cette déclassification :


Première partie :



Deuxième partie :


Troisième partie :


Depuis le 13 mars 2008, 44 témoignages audio ou vidéo, émanant du CEIFO ont commencé à être mis en ligne. Quelques uns de ces témoignages sont illustrés de projections tridimensionnelles permettant de mieux comprendre les différentes rencontres avec ces phénomènes.

Voici les dix premières vidéos (A partir de la vidéo N°6, la pratique de l'espagnol est indispensable) :

Vidéo N°1 :


Traduction partielle : Déclaration du Major Leonidas Enriquez : - Le pilote, (positionné à l'avant) précise que lui et son coéquipier, effectuaient un vol de surveillance de l’espace aérien de leur pays en conditions nocturnes IFR C’est alors que les deux pilotes aperçoivent une lumière puis deux se rapprochant en suivant une trajectoire de collision avec leur appareil. C’est à ce moment précis que l’un des pilotes prévient la tour de contrôle afin de demander si ce trafic a bien été repérés sur leur radar.. Mais la réponse est négative. Alors c'est à une distance comprise entre 700 et 1000 mètres (2000 ou 3000 ft) selon le pilote qu’il a effectué une manœuvre d’évitement  en virant sur son aile gauche. Quelques instants plus tard, les deux lumières se sont mises en vol en formation (plus qu’une lumière) et sont descendues au niveau du relief avant de disparaître en accélérant et en effectuant un virage. Il précise que l’accélération était importante et qu’ils sont restés dans le secteur un petit moment sans jamais les retrouver visuellement. Déclaration du Capitaine Fernando LaPuerta : - Nous étions en train d’effectuer une descente de 11.000 ft à 2000 ft lorsque j’ai repairé un trafic dans mes 5 heures. Après vérification, la tour de contrôle nous a indiqué nous étions le seul appareil en vol dans ce secteur. Nous pensions donc qu’il s’agissait d’un seul avion mais au moment ou je me rendis compte qu’il se dirigeait vers nous, je pu constater qu’il s’agissait non pas d’une mais de deux lumières très vives qui se trouvaient alors dans une trajectoire de collision avec notre appareil. A ce moment précis, le Major Enriquez a fait une manœuvre sur son aile gauche afin d’éviter ces appareils. A ce moment précis, j’ai constaté que l’objet s’est brusquement arrêté avant d’entamer une descente verticale. Nous avons fait de même et au moment de passer au dessus d’une première montagne, l’objet s’est engagé du côté gauche de cette dernière tandis que nous avons suivi le côté droit afin de le rejoindre. C’est alors que nous avons constaté que nous avions perdu sa trace. Mon coéquipier et moi pensions au début qu’il s’agissait d’un avion mais les manœuvres (arrêt net + descente verticale + mouvements drastiques et les accélérations) ne correspondent pas à ce que nous connaissons.

Déclaration du Commandant Wilson Sagrado de la FAE : - Nos hommes nous rapportent parfois des observations d’engins non identifiés. Ces hommes sont tout à fait capables d’identifier un appareil civile ou militaire et nous sommes confiants dans leurs estimations et dans leurs capacités d’identification. C’est la raison pour laquelle, je suis persuadé avec les informations dont je dispose au sujet de ces témoignages et des observations mais aussi via des informations provenant de l’extérieur, plus concrètement des USA ainsi que d'autres sources d’informations classées “secret défense” que nous sommes dans un contexte d'observation OVNIs, d’origine Extra-terrestre. J’en suis persuadé, nous partageons l’Univers avec d’autres êtres.

Vidéo N°2 :

Vidéo N°3 :

Vidéo N°4 :

Vidéo N°5 :

Vidéo N°6 :

Vidéo N°7 :

Vidéo N°8 :

Vidéo N°9 :

Vidéo N°10 :

Vidéo N°11 :


Commentaires

Poster un commentaire