F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

19 novembre 2008

"Ca se passe comme ça" chez MAC DONALD

Mise à jour le 9 décembre 2008 17h



Des Extra-terrestres chez McDonald's

 

 


Dans tous les McDonald's de France depuis le 15 novembre 2008, le magazine «ça se passe COM ÇA» N°212 présente aux clients un dossier intéressant sur les OVNIs. Ce magazine est distribué gratuitement à 250 000 exemplaires et cible en particulier les jeunes gens de 15 à 30 ans..

Malgré l’absence de précisions sur sa couverture, il aborde sur trois pages le sujet des OVNI avec le plus grand sérieux.

 

 

« Même si elle refuse de le reconnaître, l’existence des OVNI est une certitude pour l’armée des Etats-Unis et cela depuis 1947 »
Le ton de l’article va droit au but et présente ensuite le dossier comme une réalité «d'une actualité brûlante». Un dossier en évolution qui commence à être reconnu par les scientifiques. L'article révèle que des armées ouvrent aujourd’hui leurs dossiers concernant le sujet.
Après avoir de nouveau insisté sur le sérieux de ces informations, l’article aborde la réunion du 22 au 26 septembre dernier ayant eu lieu à l’Unesco, à Paris. Alain Labèque, ingénieur de l’Institut Astrophysique Spatial d’Orsay ayant affirmé qu’il y a quelque chose dans notre ciel.

 

 

 

 

Cliquez sur la page pour agrandir

Le début de l'ufologie :
L’article fait démarrer l’histoire de l’Ufologie à l’Observation de Kenneth Arnold en 1947 dans l’Etat du Washington aux Etats-Unis. Il précise ensuite que des observations avaient cependant bien eu lieu durant la 2nd guerre autour des avions de nos alliés. Ces phénomènes avaient été appelés les Foo Fighters.

Les différentes études menées par les américains, projet Sign, Grudge et Blue Book sont cités. Ne sont pas oubliés les manœuvres de désinformations réalisées par US Air Force afin d’éliminer le dossier ni même le Docteur Allen Hyneck, embauché au départ pour discréditer les affaires d’OVNI mais qui s’apercevra ensuite que le phénomène est réel et retournera sa veste.

Des institutions militaires ouvrent leurs dossiers :
Sont ensuite citées les ouvertures des dossiers OVNI de la part des armées d’Argentine et du Chili qui passent pour être beaucoup plus transparentes. Puis vient le Brésil et l’Australie. En France, on rappelle la publication du rapport Cometa sous la direction du Général Letty accompagné d’une citation du rapport qui montre une fois de plus tout le sérieux de cette affaire.
Dans un encadré, un petit article cite des phrases clés que les astronautes américains, le Colonel Gordon Cooper (Déclaration faite a l’ONU en 1985) et le Capitaine Edgar Mitchell ont prononcées afin de confirmer la réalité des OVNI et des intelligences qui se situent en amont des manifestations (Déclaration du 23 juillet 2008 à Kerrang Radio).

 

 

 

Cliquez sur la page pour agrandir

Jean Jacques VELASCO :
Une interview de Jean Jacques Vélasco, l'ingénieur qui a dirigé le SEPRA (Service d’Expertise des Phénomènes de Rentrées Atmosphériques) au Centre National d’Etudes Spatiales  français durant presque 30 ans. Sur la réalité du phénomène OVNI, Jean Jacques Vélasco se montre totalement affirmatif,  ajoutant que la seule explication plausible sur son origine est une origine extra-terrestre. Il dénonce clairement l'attitude des gouvernements qui préfèrent désinformer, ridiculiser ou nier le phénomène «plutôt que de faire évoluer les mentalités vers une prise de conscience sérieuse »
Jean Jacques Vélasco rappelle pour terminer que le sujet des OVNI ne se situe pas dans le domaine de la croyance, comme pour une religion mais bien « dans le domaine de la connaissance ».

Ensuite la vague belge de 1990 est rappelée avec une photo prise à cette époque et le cas des deux F16 ayant pourchassé un OVNI est cité, ainsi que le verdict de l’armée Belge qui avait conclu à la présence d’un engin de technologie non humaine. Une affaire classée par le ministère de la Défense.

 

 

 

Cliquez sur la page pour agrandir

En conclusion : Le pseudonyme d'Egon Kragel, utilisé pour la signature de ce dossier ajoute finalement un petit élément mystérieux à sa rédaction claire, voire éclairée. Le magazine destiné aux jeunes de 15 à 30 ans accompagne une ouverture médiatique et publique croissante sur le sujet OVNI. La France ayant ouvert ses archives sur la question depuis mars 2007, le sujet sera-t-il progressivement considéré comme sérieux par une portion grandissante de la clientèle McDonald's? Ce dossier sur les OVNI est en tout cas accessible dans les 1110 restaurants McDonald's qui couvrent le territoire français et qui emploient 47 000 salariés, pour plus de 2 400 000 clients par jour.

COÏNCIDENCE:

Par une coïncidence étonnante, on rappellera que des centaines de vidéos haute définition tournées par les satellites américains (Lunar Orbiters) autour de la lune et classifiées dans les années 60 sont étrangement réapparues dans un McDonald's désaffecté de la base de Moffet en Californie, fin août 2008.

 

 


 


 

Derrière le comptoir du McDonald's sont abandonnés 48.000 livres de bande 70mm ... des bandes de très hautes résolutions des images de la lune. Elles n'ont jamais été diffusé au public. La raison officielle étant de pas révéler la précision des objectifs photographiques des satellites américains.

La NASA a donc procédé à une déclaration et tenu une réunion d'information pour les journalistes le 13 novembre 2008. Les bandes nécessiteront un matériel très spécial pour être lues et la NASA a décidé de sauvegarder leurs contenus grâce aux technologies de numérisation moderne.

 


Posté par mribardiere à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire