F.E.A

Informations sur les manifestations OVNI et leurs implications sur notre société. Des articles de synthèse, des témoignages, des documents, des vidéos, des enregistrements radio...

27 janvier 2008

Vague d’observation aux Etats-Unis - Réaction des institutions de la défense et des médias

Vague d’observation aux Etats-Unis -Réponse des institutions militaires et des médias

 

Selon un sondage IPSOS et l’Association de Presse, 14% des américains déclarent avoir vu un OVNI

 

Depuis le 1er janvier 2008, l’état du Texas fait l’objet d’une importante vague d’observations. De nombreux témoins ont ainsi déclaré avoir vu, photographié et même filmé, un ou plusieurs objets possédant une forme insolite et se déplaçant dans le ciel, à basse altitude d’une façon non conventionnelle. Les observations ont eu lieu à plusieurs reprises, toutes les semaines dans l’état du TEXAS. En particulier, au-dessus de la petite ville de Stephenville de 17000 habitants, un objet extrêmement massif s’est présenté à basse altitude à deux reprises. Ses habitants ont estimé ses dimensions comparables à la surface de trois terrains de football. A sa deuxième apparition, deux chasseurs F16 étaient à sa poursuite,  se trouvant dans l’incapacité de le rattraper. On recense plus d’une trentaine de témoins ayant déclaré avoir observé le phénomène.

La presse écrite ainsi que les médias télévisés ont immédiatement diffusé ces déclarations, présentant des photos ou des vidéos des témoins. Tandis que l’US Air Force a nié toute opération de poursuite, déclarant n’avoir aucun avion en vol ce soir là. Ensuite, la célèbre émission de Larry King diffusée par CNN sur le continent américain a organisé un débat sur le sujet des OVNI. Une émission qui réunissait des témoignages, un sceptique, ancien pilote de chasse et des personnalités des milieux de la recherche ufologique. Discutant de la réalité des observations et de leurs implications, les invités évoquèrent, le positionnement officiel de la défense américaine et des politiciens, l’impact de la reconnaissance du phénomène sur la population, les enjeux et les conséquences en termes d’évolution de notre société à l’échelle du globe.

 

Devant les déclarations de l’U.S Air Force de n’avoir jamais lancé aucune poursuite ni survolé la zone aérienne de Stephenville, les médias ont alors présenté des témoignages sérieux émanant de professionnels de l’aéronautique, entre autres. Plus tard, d’autres vidéos prise la nuit du 8 janvier ont été diffusées.

 

L’U.S Air Force a alors présenté une seconde déclaration aux médias, annonçant cette fois que dix F16 avaient en fait été lancés dans une opération d’entraînement ce soir là.

 

Depuis cette déclaration, tous les grands médias américains à commencer par CBS, ABC…etc ont déclaré que l’Armée de l’Air avait résolu l’affaire de Stephenville. Selon la défense nationale américaine, la situation alors clarifiée de façon raisonnable ne mérite pas la poursuite d’une enquête.

 

 

 

Observations :

 

Pour les institutions de la défense dont la protection de l’espace national est une mission prioritaire, il demeure insupportable de se faire prendre en flagrant délit d’impuissance sur son propre terrain. La vérité sur le sujet des P.A.N(1) n’étant visiblement pas à l’ordre du jour, les institutions de la défense américaines devront systématiquement démentir toute intrusion « exotique » de leur espace aérien, en la niant directement ou bien en se substituant à elle. L’intérêt de ce comportement est multiple. Il s’agit de décourager toute autre nation de s’intéresser aux performances de vol manifestes de ces phénomènes, tant que les industries américaines n’auront pas atteint un tel niveau de réalisation. Il s’agit aussi de ne pas décrédibiliser les technologies aériennes, spatiales et d’armement dont les devises entrantes ne sont pas le seul élément de l’équation. L’image forte de la nation dominante s’interposant dans toutes les affaires internationales ne doit surtout pas être affectée. La substitution des technologies aériennes américaines, aux performances de vol des P.A.N, renforce en outre l'image d'une nation compétente en technologies de pointe. Toutefois, la prolifération des appareils photos et des caméscopes dans le grand public rend la tache de plus en plus compliquée. Dans le cas ou les deux F16, en poursuite, auraient été filmés, il est préférable d'affirmer finalement qu’une dizaine d’entre eux se trouvaient en entrainement le 8 janvier. Ainsi les dimensions du phénomène évaluées par les témoignages et cités dans les médias trouvent une explication raisonnable et politiquement correcte: dix F16.

 

Cette vague d’observation se produit aux Etats Unis en période préélectorale. Les candidats ne se sont pas servis de cet évènement médiatique inattendu et perturbant car il peut facilement se retourner contre eux. Mais il est probable que dans l’avenir la vérité sur le sujet des manifestations de P.A.N deviennent, un jour,  un argument électoral. Pour l'heure, les institutions chargées de la défense nationale, maintiennent une position publique fermée, non concernée. Elles donnent l'impression d'ignorer ces phénomènes exotiques, espérant qu'ils finiront bien par partir…

Vague américaine texas 1(On notera que sur les 7 vidéos, toutes opérationnelles, le 25 janvier 2008, cinq sont devenus rapidement inaccessibles, nous avons donc décidé de les remplacer)

Vague américaine texas 2

(1) Phenomènes Aérospatiaux Non identifiés

Michel Ribardière

 

 

Posté par mribardiere à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire